Blind-Test – Rencontre à  l’Aveugle

Par la Cie Les Scènes d’Argens

Sur la route 66, la croisée de deux solitudes que tout oppose. En proie aux doutes, aux hésitations, entre mensonges, ruses et maladresse, parviendront-ils à poursuivre leur route ?

Résumé :

13 Août 2018, Motel « Route 66 Inn » Santa Rosa, Nouveau Mexique, 95° farenheight.

Devant la chambre 401, une Harley Davidson encore fumante se repose pour la nuit. Elle doit mener Sylvie au terme de son road-trip : Los Angeles.

Devant la chambre 402, une Cadillac fait étape. Elle doit mener Jean-Philippe à Chicago.

La Cadillac et la Harley vont-elles poursuivre leur chemin ou l’une d’elle va-t-elle embarquer un deuxième passager ?

De et avec Myriam Grélard et François Cracosky

L’équipe :

Mise en scène et scénographie : Magali Solignat

Conception et création décors : Yves Monier

Création lumière : Jean-luc Cavallo

Costumes et tissus : Art & Costumes

Conception affiche : Philippe Fleury

Vidéo : Philippe Fleury & Gérard Tamaro

Intention des auteurs

«L’essentiel est invisible pour les yeux» Antoine de Saint Exupéry

L’inconnu, le mystère, le dépaysement et les grands espaces ont été notre motivation première. Un homme et une femme se rencontrent à des milliers de kilomètres de chez eux. Ils vont apprendre à s’apprivoiser le temps d’une nuit, à travers une cloison grâce à laquelle l’éveil des sens tiendra une place déterminante. Dans un monde où la communication est basée sur l’immédiat et l’image, la privation de la vue permet de s’ouvrir à l’autre, de sentir, d’entendre, débarrassé du mensonge des apparences.

La fragilité de leur état psychologique et l’éloignement géographique entraînent les deux personnages à se livrer l’un à l’autre de façon singulière. Ils s’interrogent sur la recherche du bonheur et la conception de la réussite.

«Rien ne ressemble plus à une vie ratée que certaines réussites» Julien Green

Faut-il privilégier «l’Avoir» aux dépens de «l’Etre» ?

Les efforts et les tentatives répétées de Jean-Philippe pour découvrir l’apparence de Sylvie donnent à la pièce un ressort comique, nourri de réflexions sur notre société.

Nous avons voulu, grâce à cette pièce rendre un hommage à Johnny Hallyday. Tout s’y trouve, route 66, Harley Davidson, Cadillac… Et ses chansons sont omniprésentes.

Myriam Grélard et François Cracosky

Voir les autres spectacles de la compagnie